A la bibliothèque : Deux petits pas sur le sable mouillé

Publié le par Mam'en Vadrouille

Bonjour à tous

 

Je voudrai vous parler d'un livre qui me trotte dans la tête depuis plus d'un an et dont je n'arrive pas à me défaire : 2 petits pas sur le sable mouillé d'Anne Dauphine Julliand

 

.

Peut être en avez vous entendu parler, et l'avez vous lu. Je l'ai dévoré pendant la grossesse du p'tit Bouchon. Peut être pas le meilleur moment pour le lire, et ça explique sûrement pourquoi ce livre me tient tant à coeur.

Le pitch : L'histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors l'auteur fait une promesse à sa fille : " Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour. ". Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut plus ajouter de jours à la vie.

Cette histoire vraie m'a touchée au plus profond de moi. Le Mari l'a lue, et a également été tout retourné. Est ce le fait d'avoir déjà un enfant et d'en accueillir un second prochainement, qui a fait que nous nous sommes sentis aussi touchés et concernés? Je ne sais pas. Mais de nombreuses questions nous ont assaillies. Si ça devait nous arriver, que faire? Peut on accompagner et rejoindre nos enfants dans leur douleur et leur souffrance? Comment les aider, les soulager? Quand un tel drame inattendu arrive, comment protéger nos enfants "sains" et faire en sorte qu'ils continuent à avoir une vie d'enfants de leur âge? Et quand le drame frappe plusieurs fois (Anne Dauphine a accouché d'une seconde petite fille, Azylis, atteinte de la même maladie que Thais), où trouver la force et l'envie de rebondir? Et pourquoi ça arrive à certains et pas à d'autres? Comment dépasser ce sentiment d'injustice? Et comment combler le vide laissé par le décès de son enfant? Peut on se reconstruire? Comment continuer à s'aimer et à vivre? Comment se préparer à la mort de son enfant, chose tellement anti naturelle? Peut-on se faire à cette absence?

Et me revoilà enceinte, avec les mêmes questions qui reviennent sans cesse. Et si? et si? et si? Serait ce mes hormones qui me jouent un tour? Non, je ne pense pas. Je pense que je suis portée par le témoignage d'Anne Dauphine et de son mari, leur espérance, leur confiance en la vie et l'amour incommensurable qu'ils portent à leurs enfants. Cette superbe phrase du Professeur Bernard "Ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut plus ajouter de jours à la vie", qui résume si bien le livre d'Anne Dauphine, me poursuit et me pousse, tous les jours, à positiver, dédramatiser et ne pas m'attarder sur les petits bobos quotidiens. J'essaie au maximum de mettre de la joie dans chaque petite chose, avec les enfants, le Mari et mon entourage. Ce livre est mon rempart, mon ode à la vie, à la famille et à l'amour. Et comme le dit si bien Gaspard, le frère ainé de Thais et d'Azylis : "c'est pas grave la mort. C'est triste mais c'est pas grave". Si c'était lui qui avait tout simplement raison...

 

 
 Médias
 Actualité
 
 Livre d'or
 Auteur
 

Alors, si vous ne connaissez pas ce superbe livre, j'espère vous avoir un peu donner envie de le lire.

Vous le trouverez dans toutes les bonnes crêmeries. Et si vous voulez plus d'informations, je vous invite à aller sur la page Facebook du livre:

https://www.facebook.com/#!/deuxpetitspassurlesablemouille

ou directement sur le site du livre:

http://www.deuxpetitspas.com/

 

Bonne fin de journée à tous

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans A la bibliothèque

Commenter cet article

JB 08/05/2012 19:33

J'ai lu également ce livre bouleversant, comme toi il trotte toujours dans ma tête et à changer mon regard sur la vie et dédramatise effectivement beaucoup de tracas de la vie quotidienne. Pour
poursuivre le livre j'ai eu la chance d'aller écouter l'auteure Anne Dauphine Julliand lors d'une conférence, j'incite d'ailleurs ceux qui hésitent à le faire car c'est une vrai source de réconfort
d'aller l'écouter parler d'Amour et surtout malgré la souffrance et les épreuves de confiance en la Vie.
C'est vraiment un message très fort qui passe dans ce livre, on en sort je pense vraiment différent.

Mam'en Vadrouille 09/05/2012 09:50



Bonjour JB, merci pour ton commentaire. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller écouter Anne Dauphine, mais c'est dans ma to do des mois à venir! Je l'ai beaucoup suivie lors de ses passages à
la télévision, elle dégage une espérance et une confiance en la vie qui sont à chaque fois de grandes leçons de courage et d'amour. Ton intervention me conforte dans cette idée :-). Bonne journée