Ce blog, c'est MON blog...

Publié le par mamenvadrouille

"Encore un blog de maman chasseuse de bons plans qui se regarde le nombril à parler de sa petite vie, ses petits enfants, son petit mari?", vous demandez vous sûrement, vous qui vous êtes arrivez jusqu'ici par hasard.

Oui, vous avez complètement raison.

Dans une autre vie, j'ai eu un autre blog. A l'origine, c'était pour passer le temps, après la naissance de Poupette, un truc bon esprit et pas prise de tête. Et puis à force d'entendre parler raking, nombre de pages vues, linked, share... j'ai commencé à me perdre dans ce monde virtuel. Avoir un blog toujours mieux référencé, être à l'affut du moindre potin virtuel, partager des choses qui ne m'intéressaient pas mais qui me ferait gagner des places, rencontrer les blogueuses influentes, m'auto censurer (parce que ma famille et ma belle famille lisaient mon blog)... Ma vie personnelle était en plein chamboulement à l'époque : je venais d'accoucher et n'étais pas super à l'aise dans ce nouveau rôle de maman, j'étais au chômage et un peu désorientée, mon mari était moins présent, je ne savais pas trop comment cumuler toutes ces fonctions de mère, professionnelle, épouse, amie, fille, soeur... J'ai compensé avec mon blog. Et puis Poupette a grandi, j'ai retrouvé un boulot dans lequel je m'éclate, mon mari a aussi changé de boulot, je me suis stabilisée. J'ai vu que je pouvais tout faire à la fois, voire plus, et que finalement, ma "vraie vie" était quand même vachement plus sympa que l'orientation que prenait ma vie de blogueuse. Alors j'ai arrêté mon blog. Je l'ai même tué, le supprimant du web. Bien sûr il y a des liens qui trainent toujours mais qui renvoient vers un contenu inexistant.

Et puis, depuis quelques temps, ça me turlupine. Une petite voix malicieuse me sussure à l'oreille "tu ne veux pas t'y remettre? Tu as vu ce que fait Bidule, c'est quand même top. Et toi, sur ce point, qu'aurais tu envie de dire? Ce bon plan, à qui voudrais tu en parler?". Et en même temps, la part de l'ange qui est en moi freine : "Non mais regarde, sous pretexte que tu es à nouveau enceinte et arrêtée (Numéro 3 doit pointer le bout de son nez en juillet), tu t'ennuies. Mais cette fois ci, si tu rempiles du clavier et de la souris, il va falloir y aller ma poule, et jusqu'au bout. Ne pas arrêter si tu commences. Ne pas disparaitre, mais assumer qui tu es, ce que tu aimes. Ne pas te censurer et écrire f*** à ta belle mère (à remplacer par mari / mère / boss) à défaut de le lui dire".

Alors, voilà, je remets les compteurs à 0 : oui, je recrée un nouveau blog. Mais il voguera au gré de mes envies, de mes ballades, de mes coups de coeurs, de mon temps de libre (ça tombe déjà mal en terme de timing, je n'aurai pas de connexion internet 2 mois cet été...) et de ce que je suis.

J'ai d'ailleurs commencé par me rebeller : en créant ce blog, il a fallu choisir une catégorie. Ben je n'ai pas trouvé mon bonheur. Le ranger dans la catégorie Famille / Enfant? Oui, mais pas que. Je ne suis pas qu'une mère ou une épouse. Je refuse d'être réduite à cela. Je suis aussi une executive woman, comme mes amis m'appellent. Une killeuse du boulot qui a du mal à décrocher de son ordi les soirs et we, parce qu'elle aime ce qu'elle fait et sa boite. Le mettre dans la rubrique "beauté"? C'est sûr que je porte du vernis tous les jours et que je me damnerai pour un massage Nuxe. Mais il n'y a pas que ça dans la vie. Non, y a la bouffe aussi. Et le vin. Et les expos. Les livres. Les vacances. La fashion week. Entre autre chose. Donc je n'ai pas choisi. Ce blog est donc classé dans les "divers". Ou comment ne vouloir ni choisir ni rentrer dans des petites cases :-).

Donc oui, vous avez raison. Ce blog sera narcissique. Complètement narcissique. Et sans ligne éditoriale, je m'y refuse. On y parlera sorties, bons plans, enfants mais sans trop rentrer dans l'éducation. C'est compliqué d'éduquer un enfant, il y a tellement de choses  qui dépendent du vécu, des individualités, de l'enfant. On discutera aussi food box (j'y reviendrai demain je pense...), Lush et Petit Bateau, OPI et massages pour enfants, couture (je ne cous pas, j'ai pas la patience, mais certaines font des choses incroyablement belles!) et littérature... bref, de tout, de rien et surtout de rien!

Je ne me prendrai pas au sérieux, toi non plus. Je ne publierai pas tous les jours, tu ne m'en voudras pas. On ne se collera pas la pression, on apprendra à faire connaissance. Si tu as un blog, j'irai voir du côté de chez toi. Et si tu n'en as pas, merci d'être venu et d'avoir eu la gentillesse de venir de me trouver.

Et je vais commencer par te demander d'être indulgent. Pour la mise en page pourrie qui règne encore ici. Je n'ai pas trop eu le temps de faire le ménage et de rentrer dans le détail des réglages. Alors ne m'en veux pas, tout va rentrer dans l'ordre dans les jours à venir (ou semaines. On a dit pas de pression!)

Publié dans Sur le web

Commenter cet article